vendredi, janvier 04, 2008

TABARLY ET LES PHÉNICIENS... A L'ORIENT !

L'Exposition sur les Phéniciens, actuellement visible à Paris, à l'Institut du Monde Arabe, viendra-t-elle à Lorient ? Le projet est actuellement bloqué en raison de l'indisponibilité du lieu prévu pour son installation, à savoir les Pavillons Gabriel, déjà retenus pour toute la saison par diverses Associations, dont, nous dit-on , le Festival Interceltique. Une autre opportunité se présente : l'inauguration de la Cité de la Voile Éric Tabarly programmée au printemps prochain, avril ou mai 2008. D'où notre démarche auprès de l'Association présidée par Jacqueline Tabarly, et la Banque populaire qui parraine l'opération. En accord avec Dominique Baudis, Président de l'IMA, ne serait-il pas possible d'installer l'Exposition phénicienne à l'intérieur de la Cité de la Voile où elle pourrait rester tout l'été ? Le Maire, Norbert Métairie, le Président de la Chambre de Commerce et de l'Industrie, Jean-François Le Tallec, ainsi que Cap L'Orient (avec ses 19 communes) ne pourraient que s'en féliciter dès lors que l'événement assurerait à la Cité de la Voile un démarrage spectaculaire et prestigieux, conforté par les 4 jours Liban-Bretagne construits autour du livre, désormais fameux, de Camille Busson, ce marin impertinent qui a toute sa place, avec les Phéniciens, dans la rade issue du Blavet et du Scorff là même où s'édifia, plus récemment, la Compagnie des Indes, dont les promoteurs avaient "reniflé", bien avant nous, la "présence" des intrépides navigateurs-marchands venus de Tyr et de Carthage ! L'Orient franchira-t-il le cap ?

1 commentaire:

juan-carlos a dit…

Bonjour,

Visiblement, il y a une certaine confusion dans votre article.
L'association Eric Tabarly, partenaire fondateur, n'est pas gestionnaire de la Cité de la Voile, et n'a donc pas le pouvoir de décider des manifestations muséographiques qui y sont organisées. Cet espace public, propriété de la communauté d'agglomération Cap l'Orient, est géré par la Sellor, société d'économie mixte. L'interlocuteur idoïne est, à ce titre, la directrice d'exploitation de la Cité, à savoir Madame Hélène Dizien.
Mais permettez cependant que j'éclaire un point qui me semble essentiel : la Cité de la Voile Eric Tabarly est un lieu dédié à la découverte de la voile moderne.
J'ai bien peur que les phéniciens n'appartiennent plus depuis longtemps à cette catégorie.
Pour plus d'information, n'hésitez pas visiter le site internet : www.citevoile-tabarly.com

Archives du blog