dimanche, mars 11, 2007

CHIRAC A "TUÉ" SARKOZY !

En mettant en garde contre les "extrémismes" et le "libéralisme économique" Jacques Chirac, dans son adieu au pays, a littéralement ligoté le candidat Sarkozy, en lui interdisant de "lepéniser" son discours, et de revenir à sa préférence "libérale" affichée initialement. Comment le champion de l'UMP va-t-il pouvoir endiguer la vague "anti-sarko" qui semble se renforcer un peu partout ?
Il y a un mois, je pensais que seul "Chirac" en se représentant était en mesure de faire barrage à Sarkozy. Le paysage politique a bien changé depuis ! Le rejet de Sarkozy est si fort dans l'ensemble de l'électorat qu'il a fait surgir Bayrou, compte tenu que l'opinion sent confusément que Ségolène Royal ne lui résisterait pas et que, d'autre part, la "droite" étant électoralement majoritaire le succès du maire de Neuilly se traduirait fatalement dans les urnes. Il en va tout autrement avec un "centriste" qui peut gonfler sa panse avec des voix de "droite" comme de "gauche" et par là déclencher une vague (irrésistible) de "tout-sauf-sarko". Nous en sommes là : qui de Sarko ou de Ségo affrontera Bayrou au second tour ? Sarko, je l'ai dit, se "chabanise" à une vitesse grand V. Coincé entre Le Pen et Bayrou, le candidat de l'UMP risque de voir son stock de voix se réduire comme une peau de chagrin. Et on voit mal comment il peut dénouer le noeud coulant qui le condamne à l'asphyxie !

1 commentaire:

callet.org a dit…

Désolé pour les FANS de SARKO mais la création d un "Ministère de l Immigration et de de l' Identité Nationale" en France est interdite par la Charte des Droits Fondamentaux:

Article 21
Non-discrimination

1. Est interdite, toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l'appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle.
2. Dans le domaine d'application du traité instituant la Communauté européenne et du traité sur l'Union européenne, et sans préjudice des dispositions particulières desdits traités, toute discrimination fondée sur la nationalité est interdite.

http://ec.europa.eu/justice_home/unit/charte/index_fr.html

Archives du blog