samedi, janvier 28, 2006

LA DERNIÈRE CHANCE DE FRANCE-SOIR

Raymond Lakkah l'a donc emporté devant le tribunal; c'est celui de Lille qui va devoir trancher. En attendant, les "projets" évoqués par des candidats repreneurs demeurent flous. Sans doute est-ce celui de Vincent Lalu qui présente le meilleur profil...
Mais, j'ose le dire, c'est le mien qui offre la plus grande chance d'expansion, que j'ai exposé succinctement dans un communiqué "Un grand projet pour France-Soir"(en ligne sur diffusez.com). J'en rappelle les 3 grands axes : 1) les immigrés, et les jeunes des banlieues 2) le conflit israélo-palestinien illustré par la disparition des leaders "historiques", et la venue de nouveaux dirigeants appartenant aux nouvelles générations. Le résultat des législatives qui a donné la victoire au Hamas a tourné une page - dans les deux camps : une aubaine pour un grand quotidien comme France-Soir ! 3) la préparation de la Présidentielle 2007 en France, avec la possibilité d'organiser des "primaires" à gauche comme à droite !
Enfin j'y ajoute un grand débat sur l'emploi et le chômage autour de cette question fondamentale : est-il possible d'abolir le chômage comme le fut l'esclavage en 1848 ? Vaste débat qui devrait intéresser tous les publics.
Je suis toujours prêt, quant à moi, à mettre ce "grand projet en oeuvre"...

1 commentaire:

carville a dit…

Le tribunal a vu juste.

Un Bild à la française est en train de naître.
Carville

Archives du blog